requin pres de port vendres 66

Discussion dans 'Pêche en kayak' créé par lolo93, 5 Août 2011.

  1. laurent31

    laurent31 Paddlegton

    Re : requin pres de port vendres 66

    Et béé lolo, il arrête pas de grossir notre requin depuis qu'on l'a laissé en Juillet dernier !
     
  2. lolo93

    lolo93 Membre bien connu !

    Re : requin pres de port vendres 66

    salut laurent il ya eu un dauphin qui s'est echoué cet hivers au pied du cloché au fait je descends a collioure a partir du 22 avril ...
     
  3. mau.len

    mau.len Cyrille

  4. EricC66

    EricC66 Membre bien connu !

    Re : requin pres de port vendres 66

    A 16h40 , en sortant de Banyuls plein sud et a , un demi mille en direction de Cérbère , j'ai eu une drole d' impression sur ma gauche , je tourne la téte ... rien !
    Quelques secondes plus tard , je sais pas pourquoi , mais je me sens obligé de tourner la téte est la ... un belle aileron sur ma gauche a deux longueurs de kayaks , oui 10/12 m pas plus !
    Il était a ma gauche en bord a bord durant 3 bonnes seconde , l'aileron a oscillé vers la droite ... puis très directeur et plongé en douceur façon périscope ... brreeh !
    L'aileron était dans la bonne dizaine de cm de haut , un peu vif en latéral , de la a dire un jeune requin ... pas un poisson lune , sombre épais et pas vraiment souple meme si vif , le poisson lune a un aileron bien souple lui et fin ! pas la meme apparence non plus .
    Je viens de visionner deux vidéos de poisson lune , rien en commun !
    Plein soleil dans mon dos et donc sur lui , vent de face d'un bon 40km/h , a 70/80 m du bord de falaise , eau un peu profonde et trop loin pour voir quoi que ce soit en dessous .
     
    Dernière édition: 10 Juin 2014
  5. frederic66140

    frederic66140 Membre bien connu !

    Re : requin pres de port vendres 66

    perso, j'en ai vu 2 1 à l'embouchure de la têt à Canet en septembre il y a quelques années et 1 lorsque je pêchais en bateau vers le cap béar. les 2 en fin d’après midi.
    dans notre secteur il y a moultes années ( plus de 40 ans) il se pêchait des ''agouillats'' pas tres loin , ce sont des requins inoffensifs pas des peaux bleues, qui en général sont plus au large. ça fait toujours drole ce type de rencontre, on se demande si on rêve, et finalement au vu de la forme et de l'attitude de l'aileron, la réponse s'impose toute seule, pas un dauphin ni un poisson lune.
     
  6. EricC66

    EricC66 Membre bien connu !

  7. Will78410

    Will78410 Membre actif

    Re : requin pres de port vendres 66

    Bonjour,

    Petite remontée de post.

    En août dernier, vers 7h45/8h le matin, à quelques encablures du Cap Falconéra à Roses (Costa Brava) en Espagne, j’observe à la surface de l’eau sur ma gauche à une 50ène de mètres, quelque chose qui semble descendre puis monter, à 3 reprises … Très curieux, je vire dans cette direction. Arrivé tout en douceur à hauteur du phénomène, je vois qu’il s’agit de l’aileron dorsal d’un requin d’un peu moins d’un mètre !! Une roussette, qui m’ayant vu à 1 mètre d’elle, tranquillement se met juste sous la surface de l’eau. Je vois distinctement sa forme très fine et ses ailerons, et surtout maintenant me tournant le dos, sa queue très effilée.

    Aucune peur, juste le sentiment d'avoir eu de la chance de le voir ! Mer très calme, Soleil encore caché derrière les montagnes, je naviguais à contre-jour.


    Beaucoup plus étonnant, dans les années 92 - 93 je ne sais plus, à bord du voilier familial, lors d'une traversée Marseille / sud d'Ajaccio, un groupe d'orques (en méditerranée !) est passé sous notre bateau en pleine mer (côtes non visibles) ! Mon père pas tranquille, moi heureux sous l'emprise à l'époque des aventures de l'équipe Cousteau. Groupe de 6 à 7 individus, peut-être aussi gros que la coque de notre voilier de 10 mètres, et surtout un majestueux aileron dorsal (1 seul dans le groupe) sortant de l'eau, au milieu d'autres beaucoup plus petits. Je n'en revenais pas !!! De retour 3 semaines plus tard, je sautais sur les encyclopédies Cousteau, puis sur le net, et découvre que les orques ont une répartition géographique quasie-mondiale ! Moi qui ne les imaginais qu'au niveau des pôles, je sais maintenant que c'est faux.
     

Partager cette page